Antonin Dvorak : Symphonies nos.8 and 9

5 1 avis
    Antonin Dvorak : Symphonies nos.8 and 9_0
    Antonin Dvorak : Symphonies nos.8 and 9
    • Détails produits
    • Garanties
    • Accessoires inclus
    • 47 €45
      42 €71

      Expédié habituellement sous 4 à 9 semaines

      Livraison gratuite

      En magasin

      Retrait gratuit

      Voir la disponibilité en magasin

      Voir toutes les options et délais de livraison
    • Satisfait
      ou remboursé
    • SAV Fnac
      7 jours sur 7
    • Retour gratuit
      en magasin
    • Paiement
      à l'expédition

    1 Offre Spéciale Antonin Dvorak : Symphonies nos.8 and 9

    • Journées Adhérents

    Journées Adhérents:
    -10% de remise sur une large gamme de produits!

    Offre réservée à nos adhérents valable jusqu'au 24 février 10h00, dans la limite des stocks disponibles et uniquement pour les produits en stock et vendus par Fnac.be. Offre non cumulable avec d'autres offres en promotion ou avantages adhérents. Remise non valable à l'achat d'un iPhone, Apple Watch Series 5, Google Pixel 4, OnePlus 7T, Devialet, une console de jeux, coffrets cadeau, cartes cadeau, cartes prépayées, billetterie, livres francophone, bon plans et certains autres produits.

    Ajoutez la carte adhérent à votre panier
    et profitez immédiatement de -10% sur tous vos achats.

    Caractéristiques détailléesAntonin Dvorak : Symphonies nos.8 and 9

    AUTRES OEUVRES Autour de Antonín Dvorák

    ARTISTES DU MÊME UNIVERS Autour de Antonín Dvorák

    Avis clients Antonin Dvorak : Symphonies nos.8 and 9

    5/5
    • 1
      0
    • 2
      0
    • 3
      0
    • 4
      0
    • 5
      1
    5 Une très grande 8e Posté le 15 mars 2016

    Disons tout de suite le principal problème : la réverbération due à la Jesus-Christus-Kirche, mais sans doute aussi aux choix des preneurs de son, et que les caractères des Berliner Philharmoniker, une rumeur profonde venue des puissants pupitres graves, ne contribuent pas à éclaircir. Ces conditions sonores expliquent en partie la modération du tempo dans beaucoup de mouvements. Personnellement, je me sens bien dans la musique tchèque quand elle est jouée avec un style typiquement tchèque, mais ce n'est pas le cas de tout le monde. Or, malgré l'exil et un orchestre allemand, Kubelik s'est montré capable de garder cette couleur locale, ce balancement subtil. S'il n'a pas beaucoup le sens et le goût du rythme, il peut créer une atmosphère chaleureuse, il sait ennoblir d'une poésie merveilleuse qui n'appartient qu'à lui bien des passages où d'autres ne jouent que les notes. Dans cette sélection d'un seul disque, la 9e est excellente, mais c'est surtout la 8e qui est exceptionnelle, sans doute le sommet de l'intégrale de Kubelik.


    Cet avis vous a-t-il été utile ?