Le snobisme

Raphaël Enthoven (Auteur) Adèle Van Reeth (Auteur) Paru le 12 mars 2015 (broché) en français
5 1 avis
    • Le snobisme_0
    Le snobisme

    Revendez le vôtre : Le snobisme en quelques clics seulement,
    sur fnac.be

    1. Vous mettez en vente
    2. Un client achète votre produit
    3. Vous expédiez votre produit
    4. Vous êtes payés
    • Détails produits
    • Garanties
    • Accessoires inclus
    fnacpro.be

    Professionnels ? Profitez des prix négociés

    • Prix Fnac  13 €68
    • 1 neuf dès 12 €50   et 1 occasion dès 9 €32
    • 14 €40
      13 €68

      Plus que 2 en stock

      Livraison gratuite

      En magasin

      Retrait gratuit

      Voir la disponibilité en magasin

      Voir toutes les options et délais de livraison
    • Satisfait
      ou remboursé
    • SAV Fnac
      7 jours sur 7
    • Retour gratuit
      en magasin
    • Paiement
      à l'expédition

    1 Offre Spéciale Le snobisme

    • Journées Adhérents

    Journées Adhérents:
    5% de remise sur les livres francophones!

    Offre réservée à nos adhérents valable jusqu'au lundi 27 mai 09h59, dans la limite des stocks disponibles et uniquement pour les produits en stock et vendus par Fnac.be. Offre non cumulable avec d'autres offres en promotion ou avantages adhérents. Remise non valable à l'achat d'un iPhone, Apple Watch Serie 3 & 4, Devialet, une console de jeux, coffrets cadeau, cartes cadeau, cartes prépayées, billetterie, livres francophone, bon plans et certains autres produits.

    Ajoutez la carte adhérent à votre panier
    et profitez immédiatement de -5% sur les livres francophones et -10% tous vos autres achats.

    Caractéristiques détailléesLe snobisme

    AUTRES OEUVRES Autour de Raphaël Enthoven

    ARTISTES DU MÊME UNIVERS Autour de Raphaël Enthoven

    5/5
    • 1
      0
    • 2
      0
    • 3
      0
    • 4
      0
    • 5
      1
    5 RECOMMANDÉ PAR LE SITE CULTURE-CHRONIQUE Posté le 19 janv. 2016

    Voilà un ouvrage petit par la taille mais vaste par son contenu. Les deux auteurs Raphaël Enthoven et Adèle Van Reeth se sont livrés depuis 2007 à un formidable travail de démocratisation de la philosophie à travers l'excellente émissions "Les nouveaux chemins de la connaissance" sur France-Culture, qui propose, sur le mode socratique du dialogue, d'explorer, oeuvres, concepts et grandes questions philosophiques. La radio se prête merveilleusement à cet exercice en proposant à l'auditeur d'assister au travail de la pensée philosophique, pensée qui s'incarne toujours dans un discours qui nous est donné à entendre. On écoute, on réécoute souvent grâce au podcast, on bute sur les difficultés, on découvre des ouvrages qu'on aurait jamais lus sans cette émission, on devient un apprenti philosophe actif car il n'y a pas de philosophie sans exercice de la pensée. L'une des qualités d'Enthoven et d'Adèle Van Reeth, qui lui succéda dans "Les nouveaux chemins" tient dans leur vertu pédagogique, celle qui consiste à ne jamais oublier celui qui est totalement dépourvu de culture philosophique. La collection "Questions de caractère" reprend certains thèmes qui ont été abordés dans l'émission en gardant le format stimulant du dialogue. "Le Snobisme" présente la thématique sous tous les angles possibles car la culture des deux auteurs est immense. Une fois de plus ils nous entrainent dans un extraordinaire voyage où l'on croisera Pascal, Nietzsche, Descartes, Hume, Montaigne, Bergson, Cioran, Tocqueville, La Bruyère, Kant , Cervantes, Raymond Aron et Annah Arend, Spinoza, Sartre, Platon, Oscar Wilde et évidemment Marcel Proust. Cette énumération d'auteurs pourrait faire craindre le pire sous la forme d'une indigeste accumulation de connaissances sur la question mais il n'en est rien. Enthoven et Van Reeth possèdent tous deux le talent de mettre le savoir en cycles. Et nous voilà entrainés dans un mouvement ample et profond d'exploration qui nous conduit parfois à nous interroger sur "Matrix" des frères Wachovski, "Le septième sceau" d'Ingmar Bergman ou encore les films de Woody Allen. Aucune pédanterie de la part des deux auteurs mais le plaisir de transmettre une connaissance qu'ils font vivre à la lumière des oeuvres qu'ils ont croisées tant sur les plans philosophique que cinématographique ou pictural. On sourit, on rit, on jubile. Au final on en sait beaucoup plus sur le snobisme sans avoir forcément envie de trancher la question puisqu'on a jamais affaire qu'à un certain type de snob. Le snobisme est toujours marqué du sceau de l'individualisme. Alors peut être - c'est en tout cas une piste à explorer - être snob serait la manière rêvée de se moquer de soi. A lire absolument et à méditer… ARCHIBALD PLOOM (CULTURE-CHRONIQUE


    Cet avis vous a-t-il été utile ?

      Attention Une erreur est survenue, veuillez réessayer plus tard.