Le temps des âmes

Kent (Interprète) CD album Paru le 4 mars 2013
5 1 avis
    • Le temps des âmes_0
    • Le temps des âmes_1
    Le temps des âmes

    Revendez le vôtre : Le temps des âmes en quelques clics seulement,
    sur fnac.be

    1. Vous mettez en vente
    2. Un client achète votre produit
    3. Vous expédiez votre produit
    4. Vous êtes payés
    • Détails produits
    • Garanties
    • Accessoires inclus
    fnacpro.be

    Professionnels ? Profitez des prix négociés

    • Prix Fnac  13 €78
    •   1 occasion dès 16 €
    • Toutes les offres
      • 16 € Frais de port +2 €39
        En stock
        Occasion - Bon état
        Pro
        Yuri
        (276)
    • Satisfait
      ou remboursé
    • SAV Fnac
      7 jours sur 7
    • Retour gratuit
      en magasin
    • Paiement
      à l'expédition

    Caractéristiques détailléesLe temps des âmes

    • Interprète Kent
    • Editeur Thoobett
    • Date de parution mars 2013

    AUTRES OEUVRES Autour de Kent

    ARTISTES DU MÊME UNIVERS Autour de Kent

    Écoute gratuite avec

    5/5
    • 1
      0
    • 2
      0
    • 3
      0
    • 4
      0
    • 5
      1
    5 Retour gagnant de Kent! Posté le 21 mai 2013

    Depuis sa sortie, ce nouvel album squatte ma platine et ce n'est pas un hasard. Kent a trouvé une nouvelle direction. Un peu par hasard. Tout part d'une ville bouillonnante, Berlin, et d'une rencontre avec un pianiste allemand. Le voyage, les rencontres. C'est sans doute ce qui caractérise le mieux Kent. La formule de ce nouveau disque est simple. Un piano, une voix, quelques accords de guitare. Sur le papier, elle pouvait faire craindre un truc un peu vieillot. C'était sans compter sur le talent du pianiste Mark Haussmann. Son jeu est moderne et d'une grande liberté. De son coté, le chant de Kent n'a jamais été aussi juste et posé. Avouons le, 56 ans est un bel âge pour être au sommet de son art. Jamais les textes de Kent n'ont été aussi justes, il se regarde en face, il s'affronte et oublie les mises à distance. On le sent à l'aise dans ses baskets. "Aimez moi comme je suis" chantait Daniel Darc sur l'album Nijinsky, c'est un peu le propos ici. Le vernis s'est barré et c'est tant mieux! Avez-vous remarqué que les grandes chansons partent toutes de l'intime pour toucher l'universel? Et elles débarquent au moment où l'artiste lâche enfin les rênes de l'émotion et se livre entier. Il y a pour exemple récent "Ton héritage" de Benjamin Biolay, ou "Boulevard des Capucines " d'Etienne Daho. Sur "L'éternité", la chanson "Notre amour" est de cette trempe là. Elle vous prend à la gorge et fait écho directement à nos vies. Une claque magistrale!


    Cet avis vous a-t-il été utile ?