The queen is dead

The Smiths (Interprète) Remasterisé CD album Paru le 26 mars 2012
  • Prix Fnac 11 €31
  • 6 neufs dès 9 €99
  • Toutes les offres
    • 9 €99 Frais de port +0 €
      En stock
      Neuf
      Pro
      mecodu
      (18955)
    • 18 €63 Frais de port +3 €89
      En stock
      Neuf
      Pro
      GuccAndHatsch
      (542)
    • 21 €21 Frais de port +2 €39
      En stock
      Neuf
      Pro
      Inandout
      (1419)
    • 21 €79 Frais de port +0 €
      En stock
      Neuf
      Pro
      BIG Shop
      (379)
    Voir les 6 offres de nos partenaires
  • Satisfait
    ou remboursé
  • SAV Fnac
    7 jours sur 7
  • Retour gratuit
    en magasin
  • Paiement
    à l'expédition
    • The queen is dead_0
    The queen is dead
    • Résumé
    • Détails produits
    • Garanties
    • Accessoires inclus
    • Interprète(s) The Smiths
      Date de parution mars 2012

      Voir toutes les caractéristiques

      Classe énergie Fiche énergétique de Titre
    • Troisième et avant-dernier opus du groupe anglais qui a marqué les années 80, The Queen Is Dead est un album essentiel dans la discographie du groupe. Ballades à la mélancolie insidieuse, pop songs tranchantes et cyniques, textes personnels et engagés qui règlent son compte à la monarchie anglaise ou au business du disque. Il réunit quelques perles telles que Bigmouth Strikes Again ou There Is a Light That Never Goes out. Devenu un des classiques indémodables de l'histoire du rock, il continue aujourd'hui encore à culminer... Voir la suite

    Se faire alerter

    Tenez vous alerté d'une baisse de prix, d'une promo ou d'une offre exeptionnelle.

    Revendez le vôtre : The queen is dead en quelques clics seulement,
    sur fnac.com

    1. Vous mettez en vente
    2. Un client achète votre produit
    3. Vous expédiez votre produit
    4. Vous êtes payés
    Professionnel ? Créer votre boutique
    fnacpro.be

    Professionnels ? Profitez des prix négociés

    Avis de la Fnac The queen is dead

    Troisième et avant-dernier opus du groupe anglais qui a marqué les années 80, The Queen Is Dead est un album essentiel dans la discographie du groupe. Ballades à la mélancolie insidieuse, pop songs tranchantes et cyniques, textes personnels et engagés qui règlent son compte à la monarchie anglaise ou au business du disque. Il réunit quelques perles telles que Bigmouth Strikes Again ou There Is a Light That Never Goes out. Devenu un des classiques indémodables de l'histoire du rock, il continue aujourd'hui encore à culminer dans les palmarès. Extrait du Guide "La Discothèque idéale Fnac" 2016

    LE MOT DE L'ÉDITEUR The queen is dead

    Probablement le plus grand disque des années 80, The Queen Is Dead est avant tout le chef-d'oeuvre d'un immense groupe anglais, The Smiths, quatuor flamboyant qui prit la décennie d'assaut avec ses guitares cristallines et ses paroles sibyllines. Rencontre au sommet de la voix et des paroles exceptionnelles de Morrissey et des guitares taillées dans le diamant pur de Johnny Marr, sans oublier la formidable section rythmique sur laquelle s'appuient les 10 titres de l'album, chaque morceau scintille de mille feux dans l'Angleterre thatchérienne exsangue du milieu des années 80. Du morceau-titre, déclaration d'intention surréaliste et humoristique jetée à la face de la Couronne britannique, à "There Is A Light That Never Goes Out", une des plus magnifiques chansons de tous les temps, en passant par "Bigmouth Strikes Again", single aussi éblouissant qu'étourdissant, chaque titre se révèle plus beau que le précédent, que ce soit dans sa cohérence ou dans son expression formelle. On n'a pas fait mieux depuis cet album sorti en 1986.

    Caractéristiques détailléesThe queen is dead

    AUTRES OEUVRES Autour de The Smiths

    ARTISTES DU MÊME UNIVERS Autour de The Smiths

    Écoute gratuite avec

    5/5
    • 1
      0
    • 2
      0
    • 3
      0
    • 4
      0
    • 5
      3
    5 Livraison rapide Posté le 01 déc. 2017

    Un album que j'écoutais il y a 30 ans en cassette audio et que je suis contente de pouvoir réécouter en CD aujourd'hui.


    Cet avis vous a-t-il été utile ?

    5 POUR LES ADEPTES, PAS D'HESITATION Posté le 23 oct. 2017

    Album tip top. après, faut apprécier le style. je ne regrette pas...


    Cet avis vous a-t-il été utile ?

    5 La reine est morte, et un chef d'oeuvre est né Posté le 25 mai 2015

    Ca devait arriver: après avoir signé déjà de très bons morceaux et albums, les Smiths ne pouvaient que pondre un chef d'oeuvre au bout d'un moment. C'est chose faite en 1986 avec ce "The queen is dead", qui propose en plus une pochette des plus réussies (Alain Delon dans le film "L'insoumis"). Dès le démarrage, on sent le grand truc venir. Une chorale déglinguée qui chante un traditionnel anglais, une note de synthé tenue, le batteur qui déboule, Johnny Marr qui fait gicler ses notes de gratte, et Morrissey d'attaquer: "Oh, has the world changed, or have I changed?"... Morceau atypique dans la discographie des Smiths, "The queen is dead" va laisser place à des chansons légères ("Frankly Mr Shankly", "Vicar in a tutu"), des morceaux éthérés totalement déprimants ("I know it's over", "Never had no one ever"), des chansons portées par les riffs de Marr (fantastique "Bigmouth strikes again" et son riff de 12 cordes, "Some girls are bigger than others" et ses arpèges finaux), et puis 2 tubes impérissables: "The boy with the thorn in his side" et bien évidemment une des plus belles chansons de tous les temps: "There is a light that never goes out", synthèse à elle seule du talent des Smiths et du mariage parfait entre la mélodie de Marr et le texte de Morrissey. 37 minutes de pop-rock anglo-saxonne difficilement surpassable. Un coup de maître.


    Cet avis vous a-t-il été utile ?

      Attention Une erreur est survenue, veuillez réessayer plus tard.
      Vraiment désolé...

      Le site Fnac.com n'est pas parfaitement optimisé sur ce navigateur. Votre expérience serait bien meilleure si vous en téléchargiez un autre

      Firefox Chrome Opera