Adoration

5 1 avis
    • Adoration_0
    Adoration
    • Détails produits
    • Garanties
    • Accessoires inclus

    Jours Fnac : 3 + 1 gratuit

    A l'achat de 3 CD, vinyles, DVD, Blu-Ray et jeux vidéo hors consoles (mix et match), vous profitez du quatrième article de ces catégories à 0.01€ !

    La remise s'applique sur le produit le moins cher. Offre valable jusqu'au 31 octobre 2019, non cumulable avec toute autre promotion en cours, dans la limite des stocks disponibles et exclusivement pour les produits vendus et expédiés par fnac.be.

    • Stock épuisé

      Indisponible en magasin

      Retrait gratuit

      Voir toutes les options et délais de livraison
    • Satisfait
      ou remboursé
    • SAV Fnac
      7 jours sur 7
    • Retour gratuit
      en magasin
    • Paiement
      à l'expédition

    Caractéristiques détailléesAdoration

    • réalisateur (s) Atom Egoyan
    • acteur (s) Scott Speedman
      Rachel Blanchard
      Kenneth Welsh
    • Langue 1 français
      Dolby Digital 2.0
    • Langue 2 anglais
      Dolby Digital 2.0
    • Langue 3 français
      Dolby Digital 5.1
    • Langue 4 anglais
      Dolby Digital 5.1
    • Qualité Pal
    • couleur/noir blanc couleur
    • Stéréo / Mono stéréo
    • Contenu du DVD Le Film : Adoration

    AUTRES OEUVRES Autour de Atom Egoyan

    ARTISTES DU MÊME UNIVERS Autour de Atom Egoyan

    5/5
    • 1
      0
    • 2
      0
    • 3
      0
    • 4
      0
    • 5
      1
    5 Film d'Egoyan passionnant Posté le 11 nov. 2009

    Grand retournement critique pour un des cinéastes les plus passionnants de notre temps, au seul motif qu'il creuse son sillon et que certains sont blasés face à ce qu'ils pensent avoir déjà vu. Adoration n'est sans doute pas le plus grand film de son auteur, n'a pas la plénitude stylistique d'Exotica ou des Beaux Lendemains. Mais ce film ne tourne pas à vide et la patte d'Egoyan est bien là pour servir une matière foisonnante, comme souvent, dont on peut penser tout d'abord qu'elle va donner lieu à des discours (sur la tolérance et l'intolérance, la responsabilité, etc.), mais n'est là que pour permettre le développement des personnages et de leurs conflits intérieurs, pour mieux comprendre de quoi ils se composent, et ce qui menace de les faire exploser (mot-clé du film, prononcé dans des contextes différents). Alors, évidemment, les points de vue exprimés sur internet à cause des révélations faites par le personnage de Simon sur sa famille ne sont ni ceux de l'auteur, ni là uniquement pour eux-mêmes. En revanche, ils permettent à Egoyan de montrer à quel point la multiplication des points de vue n'aboutit pas à une unification quelconque, et conduit même peut-être à la nullité du point de vue; et surtout comment tous les personnages vont être obligés de sortir de leur bulle pour pouvoir avoir accès à une certaine vérité d'eux-mêmes et de leur rapport au monde. Film-puzzle moins brillant que les plus brillants de ses films, Adoration n'en est pas moins pleinement un film d'Egoyan, soucieux de la compréhension des sentiments de ses personnages et de leur façon de ritualiser leur vie, en particulier grâce à des récits, des jeux, des mensonges. L'accuser de vouloir "traiter des sujets" me semble donc une erreur. Accompagné par une musique particulièrement prenante de Mychael Danna, Adoration balaie bien des thèmes mais ne les traite pas. Il amène à se poser des questions passionnantes, que l'optimisme (bienvenu) de la fin ne rend pas moins brûlantes.


    Cet avis vous a-t-il été utile ?

    Voir Aussi