Live In Scheveningen 1958 Coffret Digipack Inclus un livret de 12 pages

Art Blakey (Interprète) (CD album). 2 volumes Paru le 16 novembre 2018
5 1 avis
    • Live In Scheveningen 1958 Coffret Digipack Inclus un livret de 12 pages_0
    • Live In Scheveningen 1958 Coffret Digipack Inclus un livret de 12 pages_1
    Live In Scheveningen 1958 Coffret Digipack Inclus un livret de 12 pages
    • Résumé
    • Détails produits
    • Garanties
    • Accessoires inclus
    • Interprète(s) Art Blakey The Jazz Messengers
      Date de parution novembre 2018

      Voir toutes les caractéristiques

    • En ce soir du 29 novembre 1958, sur la scène Kurhaus de Scheveningen, au moment où Art Blakey s’empare du micro pour dire «I would like to take a moment and say good evening on behalf of the Jazz Messengers and myself», chacun sait qu’il vit un moment historique.
      Il a créé en 1954 les Jazz Messengers avec le pianiste Horace Silver. A présent, il mène seul sa formation en quintette : déjà en cette année 1958, elle est inspirée, joyeuse, conquérante et auréolée de tous les succès. En un mot, elle est unique. Le pianiste...
      Voir la suite

    fnacpro.be

    Professionnels ? Profitez des prix négociés

    • Prix Fnac  22 €49
    • 8 neufs dès 20 €16  
    • 24 €99
      22 €49

      Plus que 1 en stock

      Livraison gratuite

      En magasin

      Retrait gratuit

      Voir la disponibilité en magasin

      Voir toutes les options et délais de livraison
    • Satisfait
      ou remboursé
    • SAV Fnac
      7 jours sur 7
    • Retour gratuit
      en magasin
    • Paiement
      à l'expédition

    1 Offre Spéciale Live In Scheveningen 1958 Coffret Digipack Inclus un livret de 12 pages

    • Journées Adhérents

    Journées Adhérents:
    -10% de remise sur une large gamme de produits!

    Offre réservée à nos adhérents valable jusqu'au 23 septembre 09h59, dans la limite des stocks disponibles et uniquement pour les produits en stock et vendus par Fnac.be. Offre non cumulable avec d'autres offres en promotion ou avantages adhérents. Remise non valable à l'achat d'un iPhone, Apple Watch Serie 3 & 4, Samsung Galaxy Note 10 & Note 10+, Devialet, une console de jeux, coffrets cadeau, cartes cadeau, cartes prépayées, billetterie, livres francophone, bon plans et certains autres produits.

    Ajoutez la carte adhérent à votre panier
    et profitez immédiatement de -10% sur tous vos achats.

    LE MOT DE L'ÉDITEUR Live In Scheveningen 1958 Coffret Digipack Inclus un livret de 12 pages

    En ce soir du 29 novembre 1958, sur la scène Kurhaus de Scheveningen, au moment où Art Blakey s’empare du micro pour dire «I would like to take a moment and say good evening on behalf of the Jazz Messengers and myself», chacun sait qu’il vit un moment historique.

    Il a créé en 1954 les Jazz Messengers avec le pianiste Horace Silver. A présent, il mène seul sa formation en quintette : déjà en cette année 1958, elle est inspirée, joyeuse, conquérante et auréolée de tous les succès. En un mot, elle est unique. Le pianiste Bobby Timmons vient de créer l’iconique «Moaning» et le saxophoniste Benny Golson le fameux «Along Came Betty», que les Jazz Messengers mêlent avec des compositions de leurs illustres comparses, Thelonious Monk, Charlie Parker et Dizzy Gillespie. L’essence du jazz mondial est sur scène, et reprise sur cette édition oubliée jusqu’à aujourd’hui.

    C’est par «Moaning» que les «rusty fingers» du pianiste Bobby Timmons entament le concert. Le ton est donné, profond et gai, simple, ciselé, paradoxal. Puis «Along Came Betty», cette Betty dont l’entrée dans un bar aurait bouleversé Benny Golson ! Le temps d’un salut de quelques minutes à Thelonious Monk, le frère, et les Jazz Messengers s’en vont musarder sur une superbe ballade composée par Benny Golson en souvenir du grand trompettiste Clifford Brown, décédé deux ans plus tôt. Avec «Now Is the time», Art rend un hommage pudique à celui qu’il nomme le prophète du jazz moderne, Charlie Parker. La plage suivante, «Whisper Me Not», est celle de l’émotion, façonnée avec tendresse par la trompette de Lee Morgan. Comment imaginer alors la fin tonitruante du concert ? Art, en communion avec l’Afrique vue par Gillespie, s’aventure dans un long solo. Successions variées de rythmes. A la dernière note, Art se lève, s’avance au bord de la scène. On imagine son sourire taquin sous les applaudissements. Il se contentera d’un laconique «God bless you all».

    Caractéristiques détailléesLive In Scheveningen 1958 Coffret Digipack Inclus un livret de 12 pages

    AUTRES OEUVRES Autour de Art Blakey

    ARTISTES DU MÊME UNIVERS Autour de Art Blakey

    Écoute gratuite avec

    Avis clients Live In Scheveningen 1958 Coffret Digipack Inclus un livret de 12 pages

    5/5
    • 1
      0
    • 2
      0
    • 3
      0
    • 4
      0
    • 5
      1
    5 Grand moment Posté le 05 janv. 2019

    Un concert où des interprètes magnifiques s’ébattent dans un répertoire de standards


    Cet avis vous a-t-il été utile ?

    Voir Aussi