La sagesse espiegle

Alexandre Jollien (Auteur) Paru le 4 octobre 2018 Essai (broché)en français
3,5 3 avis
    • La sagesse espiegle_0
    La sagesse espiegle

    Revendez le vôtre : La sagesse espiegle en quelques clics seulement,
    sur fnac.be

    1. Vous mettez en vente
    2. Un client achète votre produit
    3. Vous expédiez votre produit
    4. Vous êtes payés
    • Résumé
    • Détails produits
    • Garanties
    • Accessoires inclus
    • Date de parution 04-10-2018
      Editeur Gallimard
      Collection Hors Serie Connaissance

      Voir toutes les caractéristiques

    • «Je rêve d'un itinéraire qui m'apprenne à danser, à me départir de la dictature du on, pour progresser vers une complète déprise de soi. L'homme qui écrit ces lignes, pourquoi le cacher, a sombré au fin fond d'une addiction qui a bien failli le perdre. Dans son errance, il s'est souvent cassé la figure contre d'inefficaces injonctions, toujours cette orthopédie mentale, cette camisole de force qu'on voudrait refiler à celui qui révèle notre impuissance. À bout, il a dû emprunter des voies peu fréquentées et, pour tout dire,... Voir la suite

    fnacpro.be

    Professionnels ? Profitez des prix négociés

    • Prix Fnac  17 €10
    • 1 neuf dès 18 €  
    • Satisfait
      ou remboursé
    • SAV Fnac
      7 jours sur 7
    • Retour gratuit
      en magasin
    • Paiement
      à l'expédition

    1 Offre Spéciale La sagesse espiegle

    • Prix adherent
    Ajoutez la carte adhérent à votre panier et profitez immédiatement de 5% sur tous vos achats.
    Pourquoi devenir adhérent? Découvrez tous les avantages!

    LE MOT DE L'ÉDITEUR La sagesse espiegle

    «Je rêve d'un itinéraire qui m'apprenne à danser, à me départir de la dictature du on, pour progresser vers une complète déprise de soi. L'homme qui écrit ces lignes, pourquoi le cacher, a sombré au fin fond d'une addiction qui a bien failli le perdre. Dans son errance, il s'est souvent cassé la figure contre d'inefficaces injonctions, toujours cette orthopédie mentale, cette camisole de force qu'on voudrait refiler à celui qui révèle notre impuissance. À bout, il a dû emprunter des voies peu fréquentées et, pour tout dire, pas très orthodoxes. D'où le carnet de route qui suit, sorte de récit clinique, de tentatives de trouver un équilibre... C'est que la grande santé ne saurait être créée in vitro. Elle se vit, elle s'expérimente, elle s'incarne dans des êtres de chair, de larmes, de pulsions et de joies. C'est cette aventure que je m'apprête à retracer, convaincu que le philosophe ne plane pas en dehors de la cité, dans le ciel des idées, mais qu'il s'assigne pour tâche de traverser les tourments d'une vie, de scruter ce qui met en échec sa volonté et le tire vers le bas, d'aider tout un chacun à ne plus craindre le chaos pour l'habiter, allègrement.» Ce voyage au fin fond de la dépendance, cette invitation au gai acquiescement de soi emprunte deux versants. Sous la forme d'un traité, sont explorées les voies qui conduisent à la grande santé, au joyeux dire oui. En contrepoint, dans des fragments, une autre voix se donne à entendre. À la troisième personne, lointaine et pourtant si intime, l'auteur narre sa singulière quête de liberté en plein chaos. Chemin faisant, Alexandre Jollien nous livre un carnet de route, un véritable traité de déculpabilisation. Cet essai de philosophie pratique dessine un lumineux art de vivre surgi du fond du fond.

    Caractéristiques détailléesLa sagesse espiegle

    AUTRES OEUVRES Autour de Alexandre Jollien

    ARTISTES DU MÊME UNIVERS Autour de Alexandre Jollien

    3,5/5
    • 1
      0
    • 2
      0
    • 3
      2
    • 4
      0
    • 5
      1
    3 erreur de jugement de ma part Posté le 26 nov. 2018

    auteur écouté dans une émission radiophonique, plutôt sympa comme ouverture, bouquin très décevant.......


    Cet avis vous a-t-il été utile ?

    5 une lecture pleine d'enseignement et une leçon d'optimisme . Posté le 05 nov. 2018

    EXCELLENTE lecture que je recommande à tous .


    Cet avis vous a-t-il été utile ?

    3 Déception Posté le 05 nov. 2018

    Un peu trop de redondant. Les concepts reviennent d'un chapitre à un autre. Les références philosophiques manquent d'auteurs nouveaux, toujours Spinoza, Rousseau etc.. Troisième ouvrage lu de cet auteur probablement le dernier. Merci.


    Cet avis vous a-t-il été utile ?

    Voir Aussi

      Attention Une erreur est survenue, veuillez réessayer plus tard.