Résistante

Souha Bechara (Auteur) Gilles N. Paris (Auteur) Paru en septembre 2000 Récit (broché)en français
3 1 avis
    • Résistante_0
    Résistante

    Revendez le vôtre : Résistante en quelques clics seulement,
    sur fnac.be

    1. Vous mettez en vente
    2. Un client achète votre produit
    3. Vous expédiez votre produit
    4. Vous êtes payés
    • Résumé
    • Détails produits
    • Garanties
    • Accessoires inclus
    • Date de parution septembre 2000
      Editeur Lattes
      Format 14cm x 22cm
      Nombre de pages 208

      Voir toutes les caractéristiques

    • Grandir dans la guerre civile... Prendre les armes à vingt ans... Tirer sur le général de l'Armée du Liban Sud... Survivre à dix ans de cachot dans l'enfer de Khiam... Voici la bouleversante autobiographie d'une femme qui n'a jamais renoncé...Les Libanais ont aussi leur Jeanne d'Arc. Pour eux, Souha Béchara est le symbole vivant de la Résistance. En 1988, à la sortie de l'adolescence, elle tente d'éliminer Antoine Lahad, le chef de l'ALS, la milice supplétive qui tient le sud pour le compte de l'occupant israélien. Arrêtée,... Voir la suite

    fnacpro.be

    Professionnels ? Profitez des prix négociés

    • 18 €85
      17 €91

      Plus que 1 en stock

      Livraison gratuite

      En magasin

      Retrait gratuit

      Voir la disponibilité en magasin

      Voir toutes les options et délais de livraison
    • Satisfait
      ou remboursé
    • SAV Fnac
      7 jours sur 7
    • Retour gratuit
      en magasin
    • Paiement
      à l'expédition

    1 Offre Spéciale Résistante

    • Prix adherent
    Ajoutez la carte adhérent à votre panier et profitez immédiatement de 5% sur tous vos achats.
    Pourquoi devenir adhérent? Découvrez tous les avantages!

    LE MOT DE L'ÉDITEUR Résistante

    Grandir dans la guerre civile... Prendre les armes à vingt ans... Tirer sur le général de l'Armée du Liban Sud... Survivre à dix ans de cachot dans l'enfer de Khiam... Voici la bouleversante autobiographie d'une femme qui n'a jamais renoncé...Les Libanais ont aussi leur Jeanne d'Arc. Pour eux, Souha Béchara est le symbole vivant de la Résistance. En 1988, à la sortie de l'adolescence, elle tente d'éliminer Antoine Lahad, le chef de l'ALS, la milice supplétive qui tient le sud pour le compte de l'occupant israélien. Arrêtée, jamais jugée, torturée, Souha sera incarcérée à Khiam, camp, prison et mouroir inlassablement dénoncé par les organisations humanitaires. Refusant de collaborer, elle y passera dix ans, dont six en isolement total.
    Son pays labouré par l'horreur, son cheminement intérieur, son engagement sans retour, la flamme qui lui a permis de survivre à la barbarie : c'est tout cela que raconte ici, de manière vibrante, Souha Béchara. Un témoignage unique, une leçon d'existence qui nous rappelle que l'on a toujours raison de résister et que pour être libre, il faut se dépasser.
    Libérée en 1998 après une intense campagne internationale au Proche-Orient, en Europe, mais aussi en Israël, Souha Béchara est aujourd'hui étudiante à Paris où elle essaie de rattraper le temps perdu. Gilles Paris, journaliste au Monde, l'a accompagnée dans la rédaction de son livre.


    Caractéristiques détailléesRésistante

    • Auteur Souha Bechara
      Gilles N. Paris
    • Editeur Lattes
    • Date de parution septembre 2000
    • Format 14cm x 22cm
    • Poids 0,2730kg
    • EAN 978-2709621656
    • ISBN 2709621657
    • Illustration Pas d'illustrations
    • Nombre de pages 208
    • Format 14,00 x 22,50 x 2,00 cm
    • Poids du produit 0,27 Kg

    AUTRES OEUVRES Autour de Souha Bechara

    ARTISTES DU MÊME UNIVERS Autour de Souha Bechara

    3/5
    • 1
      0
    • 2
      0
    • 3
      1
    • 4
      0
    • 5
      0
    3 asez bien pour une biographie Posté le 28 févr. 2002

    J'ai bien aimé le début du livre, surtout ce qui concerne sa famille, la guerre et l'attentat...mais les détails dans sa vie comme prisonnière me semblent parfois exagérés et ennuyants...pourtant la fin est aussi belle que le début. En général, j'apprécie et je respecte bien cette personne de mon pays, qui a sacrifié sa jeunesse pour lutter contre le danger qui nous paraissait parfois étérnel. Mon pays, même aujourd'hui, a tjs besoin de telles figures, pour l'aider à se liberer toatalement de ses ennemis...ennemis de sa foi et de sa liberté!


    Cet avis vous a-t-il été utile ?

    Voir Aussi

      Attention Une erreur est survenue, veuillez réessayer plus tard.