Tous nos univers

Métachronologie

Pour suite de Vladimir Jankélévitch Pierre Michel Klein (Auteur) Paru le 31 mai 2016 Essai(broché)

Métachronologie propose une théorie du temps entièrement nouvelle, temps comportant non pas une, mais deux dimensions. Cette théorie se développe à partir de l... Voir la suite

  • Vous ne pouvez pas ajouter ce produit à vos listes car vous n'êtes pas connecté

1 Offre Spéciale Métachronologie

  • 1 5€ offerts tous les 50€

5€ offerts tous les 50€ d'achat

Offre valable jusqu'au lundi 25 septembre 10h00, dans la limite des stocks disponibles et uniquement pour les produits en stock et vendus par Fnac.be. Cette offre est uniquement valable sur Fnac.be dans les univers suivants : Livres, DVD, CD, Jeux & Jouets, Jeux Vidéo et Consoles. Non cumulable avec d’autres opérations en cours.

LE MOT DE L'ÉDITEUR Métachronologie

Métachronologie propose une théorie du temps entièrement nouvelle, temps comportant non pas une, mais deux dimensions. Cette théorie se développe à partir de l'analyse d'un instant, lui-même conçu comme double et non simple : instant composé de deux temps coordonnés, passé et futur, chacun mobilisé par sa manière propre de se temporaliser. Au cour de l'instant, non son présent mais sa faille, un vide de temps. La métachronologie est la métaphysique de ce temps sans présent, auquel se substitue l'instance d'une collision entre deux temporalités corrélatives.

La collision est une notion employée par Vladimir Jankélévitch pour désigner la logique (qu'il nomme « métalogique ») d'un renvoi réciproque et infini d'un terme à l'autre d'une alternative. Son modèle en est l'instant de la mort, collision de la pensée avec ce qui l'enlève et qu'elle ne rencontre pas. La métachronologie se donne à poursuivre cette intuition métalogique de Jankélévitch, cela jusqu'en des conséquences surprenantes, en rupture même avec quelques racines de sa propre philosophie du temps. La fidélité à sa pensée supposant qu'on en écoute ce qu'elle porte d'inouï.

Tout instant donc serait collisionnel. Au lieu du présent, sa défaillance, sorte de trou où passé et futur s'excluent et pourtant se coordonnent, et se convertissent l'un en l'autre. Aussi cette collision est-elle ici notée ? (vav), opérateur en hébreu de conjonction de termes et de conversion de temps. Quant à l'écartement d'un même instant en deux temps distincts, il qualifie la quandoquité de cet instant, par analogie avec l' ubiquité d'un événement présent au même instant en deux lieux séparés.

Ainsi principe de rupture, de coordination et de conversion, ? (vav) se dispose pour reformuler le mystère temporel en s'arrêtant à cette seule énigme : une sorte de néant écartant en l'instant même deux temps indissociables et incompatibles.

Caractéristiques détailléesMétachronologie

AUTRES OEUVRES Autour de Pierre Michel Klein

ARTISTES DU MÊME UNIVERS Autour de Pierre Michel Klein

Voir Aussi

    Attention Une erreur est survenue, veuillez réessayer plus tard.

    Utilisation des cookiesEn poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts ainsi que pour la sécurisation des transactions sur notre site. Pour plus d’informations, gérer ou modifier les paramètres, cliquez ici

    Vraiment désolé...

    Le site Fnac.com n'est pas parfaitement optimisé sur ce navigateur. Votre expérience serait bien meilleure si vous en téléchargiez un autre

    Firefox Chrome Opera