Even a tree can shed tears japanese

  • 28 €99
    27 €54

    Article en précommande

    Disponible à partir du 1 décembre 2017

    Livraison gratuite

    En précommande en magasin

    Retrait gratuit

    Voir plus de magasins

    Voir toutes les options et délais de livraison
  • Satisfait
    ou remboursé
  • SAV Fnac
    7 jours sur 7
  • Retour gratuit
    en magasin
  • Paiement
    à l'expédition
    • Even a tree can shed tears japanese_0
    Even a tree can shed tears japanese
    • Résumé
    • Détails produits
    • Garanties
    • Accessoires inclus
    • Interprète(s) Kenji Endo Kazuhiko Yamhira Sachiko Kanenobu Kazuhiko Kato
      Date de parution décembre 2017

      Voir toutes les caractéristiques

      Classe énergie Fiche énergétique de Titre
    • Il y avait quelque chose de spécial dans l’air des villes japonaises de la fin des années 60. Beaucoup de groupes très influents de la pop japonaise sont nés de cette période de protestation, or, leurs oeuvres n’ont pas souvent dépassées les frontières du Japon. Dogenza, un quartier jeune de Tokyo, était alors le QG des musiciens rock et jazz ; des artistes comme Hachimitsu Pie, Tetsu Saito et le groupe Happy End – qui mariait les cadences du langage japonais aux rythmes de l’Ouest américain – s’y produisaient tous les... Voir la suite

    Se faire alerter

    Tenez vous alerté d'une baisse de prix, d'une promo ou d'une offre exeptionnelle.

    Revendez le vôtre : Even a tree can shed tears japanese en quelques clics seulement,
    sur fnac.com

    1. Vous mettez en vente
    2. Un client achète votre produit
    3. Vous expédiez votre produit
    4. Vous êtes payés
    Professionnel ? Créer votre boutique

    1 Offre Spéciale Even a tree can shed tears japanese

    • PRIX ADHERENT
    Ajoutez la carte adhérent à votre panier et profitez immédiatement de 5% sur tous vos achats.
    Pourquoi devenir adhérent? Découvrez tous les avantages!

    LE MOT DE L'ÉDITEUR Even a tree can shed tears japanese

    Il y avait quelque chose de spécial dans l’air des villes japonaises de la fin des années 60. Beaucoup de groupes très influents de la pop japonaise sont nés de cette période de protestation, or, leurs oeuvres n’ont pas souvent dépassées les frontières du Japon. Dogenza, un quartier jeune de Tokyo, était alors le QG des musiciens rock et jazz ; des artistes comme Hachimitsu Pie, Tetsu Saito et le groupe Happy End – qui mariait les cadences du langage japonais aux rythmes de l’Ouest américain – s’y produisaient tous les jours. Ce quartier a été pendant longtemps le centre de la scène «New Music» japonaise. Dans le même temps, une sousculture underground commençait à émerger autour d’Osaka, de Kyoto et de Kobe, représentée par des artistes comme Takashi Nishioka et son collectif folk Itsutsu No Akai Fuusen, la «Joni Mitchell japonais» Sachiko Kanenobu, les Dylan II… ‘Even a Tree Can Shed Teers’ dépoussière pour la première fois les archives de ces nombreux artistes à travers une compilation exclusive.

    Caractéristiques détailléesEven a tree can shed tears japanese

    AUTRES OEUVRES Autour de Kenji Endo

    ARTISTES DU MÊME UNIVERS Autour de Kenji Endo

    Voir Aussi

      Attention Une erreur est survenue, veuillez réessayer plus tard.
      Vraiment désolé...

      Le site Fnac.com n'est pas parfaitement optimisé sur ce navigateur. Votre expérience serait bien meilleure si vous en téléchargiez un autre

      Firefox Chrome Opera