La tentation de l'innocence

Pascal Bruckner (Auteur) Paru en février 1995 Essai (broché)en français
5 1 avis
    • La tentation de l'innocence_0
    La tentation de l'innocence

    Revendez le vôtre : La tentation de l'innocence en quelques clics seulement,
    sur fnac.be

    1. Vous mettez en vente
    2. Un client achète votre produit
    3. Vous expédiez votre produit
    4. Vous êtes payés
    • Résumé
    • Détails produits
    • Garanties
    • Accessoires inclus
    • Date de parution février 1995
      Editeur Grasset
      Collection Littérature
      Format 14cm x 22cm
      Nombre de pages 320

      Voir toutes les caractéristiques

    • Que voudrait-il, le citoyen d'aujourd'hui ? La liberté, mais sans le fardeau de la responsabilité. En s'attaquant à cette maladie de l'individualisme qui consiste à vouloir échapper aux conséquences de ses actes, Pascal Bruckner peint en premier lieu l'homme sous les traits du citoyen-nourrisson ; avec les gaietés factices de la logique du divertissement, il retombe en enfance. Dur d'être un adulte ! Une autre stratégie de l'irresponsabilité consiste à se lamenter sur son sort. Voici, au choix, les rapports des hommes et... Voir la suite

    fnacpro.be

    Professionnels ? Profitez des prix négociés

    • Prix Fnac  19 €19
    • 1 neuf dès 20 €20   et 3 occasions dès 5 €50
    • 20 €20
      19 €19

      Plus que 1 en stock

      Livraison gratuite

      En magasin

      Retrait gratuit

      Voir la disponibilité en magasin

      Voir toutes les options et délais de livraison
    • Satisfait
      ou remboursé
    • SAV Fnac
      7 jours sur 7
    • Retour gratuit
      en magasin
    • Paiement
      à l'expédition

    1 Offre Spéciale La tentation de l'innocence

    • Prix adherent
    Ajoutez la carte adhérent à votre panier et profitez immédiatement de 5% sur tous vos achats.
    Pourquoi devenir adhérent? Découvrez tous les avantages!

    LE MOT DE L'ÉDITEUR La tentation de l'innocence

    Que voudrait-il, le citoyen d'aujourd'hui ? La liberté, mais sans le fardeau de la responsabilité. En s'attaquant à cette maladie de l'individualisme qui consiste à vouloir échapper aux conséquences de ses actes, Pascal Bruckner peint en premier lieu l'homme sous les traits du citoyen-nourrisson ; avec les gaietés factices de la logique du divertissement, il retombe en enfance. Dur d'être un adulte ! Une autre stratégie de l'irresponsabilité consiste à se lamenter sur son sort. Voici, au choix, les rapports des hommes et des femmes sur le modèle de la guerre des minorités, le juridisme qui découvre l'opprimé sous le plaignant, la propagande serbe qui érige le bourreau en martyr, le culte du maudit dans le confort. Et l'idéologie caritative, présente partout, n'est-elle pas le dernier secours, le baiser de la mort, qu'on apporte à la chère victime ? Serait-ce le supermarché des larmes ? Et serions-nous des imposteurs, à geindre en permanence quand d'autres souffrent ?

    Caractéristiques détailléesLa tentation de l'innocence

    • Auteur Pascal Bruckner
    • Editeur Grasset
    • Date de parution février 1995
    • Collection Littérature
    • Format 14cm x 22cm
    • Poids 0,3520kg
    • EAN 978-2246493617
    • ISBN 2246493617
    • Illustration Pas d'illustrations
    • Nombre de pages 320
    • Format 14,00 x 22,00 cm
    • Poids du produit 0,35 Kg

    AUTRES OEUVRES Autour de Pascal Bruckner

    ARTISTES DU MÊME UNIVERS Autour de Pascal Bruckner

    Avis clients La tentation de l'innocence

    5/5
    • 1
      0
    • 2
      0
    • 3
      0
    • 4
      0
    • 5
      1
    5 La sacralisation des irresponsables Posté le 05 sept. 2004

    Les Lumières ont encouragé l'individualisme. Mais la liberté nous expose à la responsabilité individuelle, ce qui est stressant; l'égalité favorise la compétitivité, ce qui est fatiguant; et la fraternité nous oblige à essayer de plaire à tout le monde, ce qui est un travail jamais terminé. Ainsi l'illuminisme s'est terminé avec le Romantisme et la Restauration (même si, à la longue, on est revenu au Positivisme et aux démocraties paritaires). Et, plus pertinent pour nous, le néoilluminisme libertaire des années '60-'70 s'est enlisé dans le néoromantisme actuel. Lequel est caractérisé par l'infantilisme et la victimisation. Avec des conséquences inquiétantes comme la "dictature des opprimés" (voir Alain Minc, "Epîtres à nos nouveaux maîtres"), ou la sécession des sexes (voir Elisabeth Badinter, "Fausse route"). Un classique à lire et relire.


    Cet avis vous a-t-il été utile ?

    Voir Aussi

      Attention Une erreur est survenue, veuillez réessayer plus tard.