• Les conseils de nos experts
  • Evénements Fnac
  • Magasin
Cinéma / Actu

King Kong : gare au gorille !

Lucie
Par Lucie
Le 15-12-2016
929

Le 8 mars 2017, le destin tragique du grand gorille nous fera de nouveau trembler à l’occasion de la sortie de Kong : Skull Island, premier et intriguant prequel à l’un des mythes modernes les plus fascinants de l’histoire du cinéma. Ou comment Kong est devenu le King et gardien de l’île du Crâne. Retour sur l’histoire d’un mythe…

 

kong-skull-island-poster-visage-king-kongUn classique revisité

Plus d’un demi-siècle séparent l’animation stop-motion des marionnettes en poil de lapins de 1933 et la numérisation des grands singes high-tech du XXIe siècle. En 2005, Peter Jackson nous offrait un remarquable remake. Au tour de Jordan Vogt-Roberts, aujourd’hui, de nous proposer son Kong : Skull Island, genèse prometteuse – à en croire la bande annonce – de l’accession au trône du roi Kong. Et pour assister aux premiers jours de ce règne animal, les studios Warner ont réuni toute une équipe de super héros : de Loki (Tom Hiddleston) à Nick Fury (Samuel Jackson), en passant par Captain Marvel (Brie Larson)… A noter également la présence au sein de la fine équipe de John Goodman et le facétieux John C. Reilly.

 

 

 

King-Kong-1933-Combo-Blu-ray-DVD-Copie-digitaleGrand singe pour Grande Dépression

1933… C’est dans une Amérique post crack boursier que les deux cinéastes Merian C. Cooper et Ernest B. Schoedsack faisaient se dresser pour la première fois King Kong, créature sauvage élevée au rang de divinité par les indigènes d’une île imaginaire posée dans l’océan Indien, au large de Sumatra… Aux racines de cet imaginaire, on trouvait tout un univers littéraire fantastique, du Voyage au centre de la Terre de Jules Vernes au Tarzan seigneur de la jungle d’Edgar Rice Burroughs en passant bien sûr par Le Monde perdu d’Arthur Conan Doyle. Mais on trouvait également l’envie farouche de s’extirper d’une Amérique embourbée dans sa Grande Dépression pour aller voir ailleurs si l’herbe est plus verte. C’est ainsi qu’on retrouve en tête d’affiche de cette version de 1933 une actrice au chômage (Fay Wray) et un réalisateur raté (Robert Armstrong) en symboles de cette Amérique en péril, cherchant une échappatoire dans une aventure vers l’inconnu.

 

King-KongAutre crack, autre Kong

1976… Soit deux ans après le premier choc pétrolier. C’est cette année-là que choisit la Paramount pour sortir son nouveau King Kong, réalisé par John Guillermin. L’histoire de Fred Wilson (Jeff Bridges), prospecteur d’une compagnie pétrolière, chargé de trouver la fameuse Skull Island et son précieux gisement d’or noir. En chemin, l’équipage repêche une pauvre naufragée, Dwan, incarnée par la belle Jessica Lange… De cette version beaucoup plus érotisée, on se souvient notamment de la séquence sous la cascade entre la Belle Dwan et la Bête Kong, incarnation de pulsions sexuelles animales et sauvages (grrrr !). A noter que dans cette version, Skull Island est délocalisée dans le Pacifique et que King Kong ne grimpe plus au sommet de l’Empire State Building mais du World Trade Center, nouveau symbole de la puissance économique américaine.

 

 

Retour aux originesKing-Kong-Edition-Simple

2005… Voilà plus de trente ans que Peter Jackson rongeait son frein, gardant précieusement dans un coin de sa tête son obsession de réaliser un jour le remake du King Kong de Cooper et Schoedsack. Fort du succès de son incursion en Terre du Milieu, le cinéaste peut enfin donner vie à son rêve de gosse, n’allant pas par quatre chemin pour déclarer sa flamme au grand singe de la RKO : il situe l’action de son film à New York… en 1933. La trame de son récit est identique à la version de Cooper-Schoedsack à ceci près qu’elle s’étale sur près de 3h (contre 1h40 à l’époque) ! Et pour être bien certain de partager sa passion avec le plus grand nombre, Jackson avait vu la sortie de son film accompagnée de toute une série de BD jeunesses et divers cahiers d’activités, histoire de pouvoir initier les plus jeunes (dès 3 ans !). A noter également que l’île du Crâne de Jackson redevient ce repère où cohabitent férocement dinosaures et autres espèces disparues…

 

Godzilla-2014-DVDUn monstre peut en cacher un autre…

Cette faune d’un autre temps, on la retrouvera aussi dans le Kong : Skull Island de Jordan Vogt-Roberts. Ainsi la fine équipe d’explorateurs aura-t-elle fort à faire avec toutes sortes de bestioles inhospitalières, entre squelettes, buffle, araignée et autres rampants. Le tout, évidemment, dans des proportions démesurées. Et en parlant de taille : si le gorille de Peter Jackson affichait une quinzaine de mètres de haut, c’est un roi Kong boosté à la créatine qui règnera sur l’île du Crâne de Vogt-Roberts, l’animal s’élevant sur près d’une trentaine de mètres. Un sacré morceau ! Oui sauf qu’il y aurait encore plus gros ! Et c’est sous l’eau qu’il faudra chercher : une créature marine y rôderait… Et si l’on vous dit que la Warner est propriétaire de la franchise Godzilla, vous le voyez arriver le combat poids-lourd entre le gorille géant et le lézard radioactif ? Les références dans Kong : Skull Island seraient explicites et le projet, déjà calé pour 2020…  

 

 

Votre note : Je détesteJe n'aime pasCa vaJ'aimeJ'adore
4 produits
King Kong

King Kong King Kong

John Guillermin, Jessica Lange Voir tout son univers, Jeff Bridges Voir tout son univers DVD Zone 2 | film | Studio Canal | mars 2005 à partir de : 12,35 €
Godzilla (2014) DVD

Godzilla, la trilogie Godzilla (2014) DVD

Gareth Edwards, Aaron Taylor-Johnson, CJ Adams, Ken Watanabe DVD Zone 2 | film | Warner Home Video | septembre 2014 à partir de : 11,90 €
King Kong - Edition Simple

King Kong King Kong - Edition Simple

Peter Jackson Voir tout son univers, Naomi Watts Voir tout son univers, Jack Black Voir tout son univers, Adrien Brody Voir tout son univers DVD Zone 2 | film | mai 2011 à partir de : 6,18 €