Jo Nesbo

Jo Nesbø est un écrivain et scénariste norvégien né le 29 mars 1960 à Oslo. Il est l’auteur de romans policiers, thrillers ainsi que de littérature d’enfance et de jeunesse. Parmi les...
Lire la biographie
Jo Nesbo

Jo Nesbø est un écrivain et scénariste norvégien né le 29 mars 1960 à Oslo. Il est l’auteur de romans policiers, thrillers ainsi que de littérature d’enfance et de jeunesse. Parmi les livres les plus populaires de Jo Nesbø figure la série Harry Hole, personnage récurrent dans les romans de Jo Nesbø, notamment L’homme chauve-souris et Le bonhomme de neige . Traduits en plusieurs langues, les livres de Jo Nesbø sont en passe devenir des références littéraires en matière de polar, suivant la lignée des grands écrivains policiers comme Arnaldur Indriðason.

Jo Nesbø, premières années

Jo Nesbø naît en 1960 à Oslo, d’un père patron d’une société de transport et d’une mère libraire. Il poursuit des études d’économie à la Norwegian School of Economics dans la ville de Bergen. Après son diplôme, Jo Nesbø se dirige vers une carrière de journaliste économique, puis vers la musique. Il œuvre en tant qu’auteur-compositeur-interprète pour l’un des plus célèbres groupes de musique pop de Norvège, Di Derre, de 1993 à 1998.

Un destin bouleversé

À l’origine, Jo Nesbø ne se destinait pas du tout au monde de l’écriture. Passionné de football, il désirait en faire son métier. Mais à la suite d’une rupture des ligaments, le jeune homme dut mettre fin à son rêve et chercher une autre vocation. Un mal pour un bien puisqu’il choisira l’écriture.

Entre-temps, Jo Nesbø se découvre une passion pour l’écriture. Il publie son premier roman policier en 1997, L’homme chauve-souris . Le succès est immédiat et l’ouvrage reçoit plusieurs récompenses qui le propulsent sur le devant de la scène littéraire. Certains affirment même qu’il est le successeur de l’auteur suédois Henning Mankell.

La bibliographie de Jo Nesbø : ses œuvres majeures

Le premier livre de Jo Nesbø séduit notamment pour sa vision assez critique de la Norvège ainsi que son regard acerbe sur le pays et son modèle social-démocrate. Cette vision est incarnée par le héros du roman, Harry Hole.

L’année suivant la publication de son premier livre, Jo Nesbø poursuit la série Harry Hole avec un deuxième ouvrage, Les cafards , puis Rouge-Gorge , qui obtient un succès national de grande envergure.

Au fil de la série, Harry Hole mène ses enquêtes dans différents pays : Australie pour son premier roman, puis la Thaïlande pour le second ou encore Le Congo dans Le léopard , publié en 2009.

Outre les genres thriller et roman policier qui illustrent les livres de Jo Nesbø, on retrouve également le registre historique. Ainsi, Rouge-Gorge traite de la Seconde Guerre mondiale et des tranchées de Leningrad en 1940.

Par ailleurs, Jo Nesbø s’adresse également à une autre catégorie de public : en 2007, l’auteur publie son premier roman pour la jeunesse La poudre à prout du professeur Séraphin , suivi de plusieurs ouvrages dans cette catégorie, notamment La baignoire à remonter le temps et Le Professeur Séraphin et la fin du monde (ou presque) .

Les succès littéraires de Jo Nesbø font écho auprès de l’univers cinématographique. Plusieurs de ses ouvrages sont adaptés en film dont le célèbre Le bonhomme de neige réalisée par le suédois Tomas Alfredsonavec Michael Fassbender dans le rôle de l'inspecteur Harry Hole.

Outre la série Harry Hole, Jo Nesbø a également publié des romans policiers indépendants, comme Chasseurs de têtes ou Le fils.

Le dernier livre de Jo Nesbø s’intitule Le couteau et a été publié en 2019 en France. Il s’agit du dernier roman policier en date de la série Harry Hole.

Les derniers livres de Jo Nesbø :

Les prix et distinctions de Jo Nesbø

Le premier roman policier de JoNesbø a obtenu plusieurs récompenses : le prix Riverton en 1997 et l’année suivante le prix Clé verte du meilleur roman policier scandinave de l’année.

En 2009, son cinquième roman de la série Harry Hole, L’étoile du diable reçoit le prix Critiques Libres, suivi en 2010 du prix Palle-Rosenkrantz pour Le léopard en 2010.

Enfin, son roman policier Le fils a reçu le Trophée 813 romans étrangers 2016 – prix Michel Witta.