Hans-Christian Andersen

Hans Christian Andersen est d'origine danoise. Né à Odense le 2 avril 1805, il est issu d'une famille très pauvre. En 1816, à la mort de son père, il est entièrement livré à lui-même et il arrête ses études.

En 1819 il part à Copenhague, car son...
Lire la biographie
Hans-Christian Andersen
Hans Christian Andersen est d'origine danoise. Né à Odense le 2 avril 1805, il est issu d'une famille très pauvre. En 1816, à la mort de son père, il est entièrement livré à lui-même et il arrête ses études.

En 1819 il part à Copenhague, car son ambition première est de devenir chanteur d'opéra. Essuyant de sérieux échecs, et en proie à la misère la plus noire, il finit par être admis en tant qu'apprenti danseur au théâtre royal.

En 1822 Andersen publie ses premiers textes. Il connaîtra son premier succès quelques années plus tard, en 1830 avec Promenade du canal de Holmen à la pointe orientale d'Amagre.
Il écrit ensuite d'autres romans quelque peu autobiographiques comme L'Improvisateur en 1835 et Rien qu'un Violoneux en 1837.
En parallèle, il écrit de nombreux poèmes, des pièces de théâtre des récits de voyage, et un journal.
C'est dans la période de 1832 à 1842 qu'il publie ses premiers contes merveilleux, qui feront son succès. Hans Christian Andersen devient alors célèbre dans toute l'Europe.

En 1857, après quelques années d'absence, il sort sa nouvelle Être ou ne pas être.
Ses Contes sont publiés en épisodes jusqu'en 1872. Parmi les plus populaires : La Petite Fille aux Allumettes (inspirée de l'enfance de sa mère), Chacun et Chaque Chose à sa Place, La Petite Sirène, La Princesse aux Petits Pois, Le Rossignol, Le Vilain Petit Canard, La Reine des Neiges, Les Habits Neufs de l'Empereur, etc.
Ses contes et histoires diverses sont traduites dans plus de quatre-vingts langues.

En 1875, Hans Christian Andersen chute gravement de son lit. Le 4 août il meurt dans sa petite maison de Rolighed au Danemark.