Carl Philipp Emanuel Bach

Initié très tôt à la musique par son père, il joue en virtuose du clavecin dès son enfance, mais suit cependant des études de droit à Leipzig (1731 à 1734) et ensuite à Francfort-sur-l'Oder (1734 à 1738), associées bien sûr à la composition.

En...
Lire la biographie
Carl Philipp Emanuel Bach
Initié très tôt à la musique par son père, il joue en virtuose du clavecin dès son enfance, mais suit cependant des études de droit à Leipzig (1731 à 1734) et ensuite à Francfort-sur-l'Oder (1734 à 1738), associées bien sûr à la composition.

En 1738, le prince de Prusse propose à Carl Philipp Emanuel de faire partie de sa cour, à Berlin, en tant que claveciniste. Bien que peu estimé et subissant la jalousie de ses "collègues", il restera plus de 30 ans à cette place.

En 1744, après une période de traitement médical en Bohême, Bach épouse Johanna Maria Dannemann qui lui donnera trois enfants, tous sans descendance. Après la mort de son père en 1750, Carl Philipp Emanuel, héritier d'une partie des biens familiaux, recueille son demi-frère Johann Christian. Il se lasse de la cour, où il est peu considéré, et essaiera de se placer à Zittau, puis à Leipzig où il tente de succéder à son père, sans succès.

Enfin, en 1768, un an après la mort de Georg Philipp Telemann, son parrain, Bach quitte son employeur trop ladre à son goût (le musicien n'est pas sous-payé, mais le monarque avait refusé de rembourser à ses musiciens les dommages de la guerre de Sept Ans) et est nommé Cantor dans une petite chorale. Il dirige également la musique des cinq principales églises de Hambourg.

Emmanuel est mort d'un malaise aigu à la poitrine le 14 décembre 1788. Son corps est ensevelis dans la voûte de l'église Saint-Michel de Hambourg.

(source wikipedia)